Finances communales: les caisses sont vides! le MR refuse toute augmentation d'impôts

Les mauvaises nouvelles se succèdent à Schaerbeek: notre trésorerie communale affiche un déficit record de 34,7 millions d'euros! Et comme un mauvaise nouvelle ne vient jamais seule, le ministère des finances vient d'informer la commune que la vrt a obtenu un dégrèvement fiscal de 12 millions d'euros! quand on sait que le budget 2012 n'avait pu être équilibré que grâce à un prélèvement de 3,8 millions du fonds de pension et que les réserves ont été épuisées, ça veut dire en clair que 2013 commence avec un déficit de 12 millions, toutes choses restant égales par ailleurs!

Pour le MR, il n'est pas question d'augmenter les impôts! au moment où nombre de schaerbeekois sont confrontés à la crise: ce serait irresponsable de faire fuir ceux qui ont encore les moyens d'en payer, sans pouvoir pour autant se doter des moyens d'aider les plus démunis;Pas question non plus de porter atteinte aux services essentiels que a commune rend à la population en termes de sécurité et de cohésion sociale! Au contraire ,en période de crise, notre population la plus fragilisée doit encore plus être accompagnée.

Le MR de Schaerbeek plaide donc pour une révolution copernicienne: ainsi, il faut se poser la question de savoir si, en ces temps de crise, un service de développement stratégique et durable(dsd) n'est pas un luxe impayable, surstaffé; sa dissolution dans les services ordinaires permettrait d'y injecter du personnel supplémentaire tout en n'y remplaçant pas le personnel partant à la pension!

Il faut aussi bien mesurer que nombre de services subventionnés ne le sont pas à 100% et induisent des frais de fonctionnement structurels importants à charge de la commune; faut- il les maintenir à tout prix en terme de coûts et de performances? Enfin, même si le MR entend garantir l'action sociale du cpas, nous pensons qu'il est urgent de lancer un audit fonctionnel et financier du cpas pour en réduire les coûts structurels.En conclusion, le MR de Schaerbeek met la majorité LB/CDH/ECOLO devant ses responsabilités!Pas de nouveaux impôts, maintien des services à la population et équilibre budgétaire.cela impose à la majorité des choix essentiels de priorités politiques: c'est à cette aune là que l'on mesurera sa cohérence et sa crédibilité !