La sécurité : l’affaire de tous

Tout le monde a le droit de vivre en sécurité dans son quartier, sa ville, son pays. À Bruxelles, la lutte contre la délinquance passe forcément par une politique préventive intelligente ET une tolérance zéro à l’égard des actes délictueux.

Des progrès indéniables ont été accomplis ces dernières années dans ma commune. Aujourd’hui, par exemple, il n’y a plus de zones de non-droit à Schaerbeek. Toutefois, la sécurité à Bruxelles reste un problème. Des efforts doivent être faits pour améliorer la situation. Pour moi, la sécurité dans une société rime d’abord et avant tout avec une sécurité sociale efficace. Moins le filet social existe, plus la délinquance augmente. Et vice-versa : la pauvreté amène la délinquance, inévitablement.

Indispensable prévention

De 2000 à 2006, j’ai fait partie du Collège de police de la zone Evère-Schaerbeek-Saint-Josse. Avec feu M. David Janssen, à l’époque n°2 de la gendarmerie, nous avons beaucoup travaillé sur le volet préventif de la délinquance, en nous appuyant notamment sur les écoles et les associations de quartier. Il est essentiel, par exemple, d’encourager et de renforcer les activités parascolaires et les lieux d’accueil à destination des jeunes : clubs sportifs, maisons de jeunes, éducateurs de rue, etc. Objectif : que les jeunes ne se retrouvent plus livrés à eux-mêmes en dehors de l’école et des périodes scolaires.

Tolérance zéro pour la délinquance

Parallèlement au travail de fond de la prévention, il est indispensable de resserrer la vis du côté de la répression. Il est inacceptable que des personnes convaincues d’acte(s) de délinquance s’en sortent sans la moindre sanction ! Cela favorise leur sentiment d’impunité, représente une injustice pour leurs éventuelles victimes et augmente le risque de récidive. Je prône donc une tolérance zéro : tout acte de délinquance doit être sanctionné le plus rapidement possible. Et pour éviter la récidive, il me semble judicieux d’assortir la sanction d’un projet de réparation et de réinsertion sociale.